Les études

Efficacité de la vaccination

Nouveaux cas de patients COVID+ après vaccination :

Efficacité moyenne du vaccin « Coronavac/Sinovac/Sinopharm » :

https://www.lesechos.fr/monde/chine/la-chine-emet-des-doutes-sur-lefficacite-de-ses-propres-vaccins-1305900

Problématiques de la vaccination

« Fully vaccinated people infected with Covid variants may be likely to pass the virus on, researchers have said. »
« While everyone in the vaccinated group had a variant of concern, only 67 per cent of non-vaccinated individuals did. The study also showed that the vaccinated individuals infected with Covid had high viral loads. »

UNE BALANCE BENEFICES/RISQUES NEGATIVE POUR LES MOINS DE 50 ANS
« 
les statistiques suggèrent que le risque de vaccination pour les moins de 50 ans est considérablement plus élevé que le risque de Covid« 

« Les statistiques suggèrent : le risque de vaccination pour les moins de 50 ans est massivement plus élevé que le risque de Covid » (article en Allemand)

Étude Pfizer : 79% d’enfants de plus de 12 ans vaccinés ont développé des effets indésirables
(lire page 25 et 26)

FACT SHEET FOR HEALTHCARE PROVIDERS ADMINISTERING VACCINE (VACCINATION PROVIDERS)
EMERGENCY USE AUTHORIZATION (EUA) OF
THE PFIZER-BIONTECH COVID-19 VACCINE TO PREVENT CORONAVIRUS DISEASE 2019 (COVID-19)

Problématiques de la vaccination ARn

Les vaccins ARn sont des technologies nouvelles (moins de 20 ans) et ont été appliquées au COVID19 à partir de l’an dernier.

« Le principe des vaccins à acides nucléiques (vaccins à ARN ou à ADN) est de (…) faire produire les fragments d’agents infectieux (…) par les cellules de l’individu vacciné. Pour cela, (…) des molécules d’ADN ou d’ARN codant pour des protéines de l’agent pathogène (sont injectées). Les cellules de la personne vaccinée (…) sont alors en mesure de fabriquer elles-mêmes lesdites protéines. » Le vacciné devient une « usine à Spike ».

L’ennemi n°2 : la protéine Spike

Le COVID19 est a partie « respiratoire » de l’infection. La protéine Spike est son alliée et agit dans la réplication du virus, et sur les conséquences des formes graves sur le cerveau (altération du goût et de l’odorat…). Les vaccins ARn injectent une protéine Spike synthétique.

« Spike protein damaged the cells by binding ACE2. This binding disrupted ACE2’s molecular signaling to mitochondria (organelles that generate energy for cells), causing the mitochondria to become damaged and fragmented. » DOI: 10.1161/CIRCRESAHA.121.318902

« The S1 protein of SARS-CoV-2 crosses the blood-brain barrier in mice. » DOI: 10.1038/s41593-020-00771-8

« SARS-CoV-2 spike protein interactions with amyloidogenic proteins: Potential clues to neurodegeneration. » PMID: 33789211

« The mutation, they found, makes the spikes more stable than those on the original virus. As a result, more functional spikes are available to bind to our cells’ ACE2 receptors, making the virus more infectious. »

Sécurité des vaccins

Déchiffrer les statistiques ANSM avec le Dr Denis Agret, médecin :
https://infovf.com/video/denis-agret-explique-les-effets-secondaires-graves-deces-suite-aux-vaccin-covid–7921.html

Données ANSM pour la période du 14/05/21 au 20/05/21 accessibles ici

Accès aux données de pharmacovigilance sur les vaccins ici

%d blogueurs aiment cette page :